Différences entre les versions de « CNEK:Fr/Accueil CNEK »

Aller à la navigation Aller à la recherche
1 076 octets ajoutés ,  il y a 4 mois
(→‎Principales activités du CNEK : Texte récupéré sur une page d'archive du web datant de 2017)
* en Belgique avec l’Université de Liège et le Club de Recherches Spéléologiques Ourthe-Amblève,
* au Brésil, avec le Grupo Bambui de Pesquisas Espeleologicas (Belo Horizonte), le Instituto do Carste, et les Universités UFMG-Belo Horizonte (Minas Gerais), PUC-Belo Horizonte, UFVJM (Diamantina, MG), UFLA (Lavras, MG), UFBA (Salvador, Bahia), UNESP-Rio Claro (São Paulo) et UNIFESP-Diadema (São Paulo), où nos études s’étendent aux grottes des calcaires micro-cristallins précambriens et des roches siliceuses (granite, itabirite, grès et quartzite).
 
== Objectifs du CNEK ==
 
L’objectif principal du CNEK est l'étude du milieu superficiel et souterrain des régions karstiques de Normandie, tant pour ses cavités naturelles que pour les cavités artificielles (marnières, carrières souterraines, souterrains, etc.).
 
Cet objectif est complété par l’approche scientifique de systèmes karstiques dans la craie d’autres régions dans le monde (Basse-Meuse belgo-néerlandaise), dans les calcaires classiques (Haute-Savoie, Brésil) et dans les substrats non-carbonatés (grès et quartzites du Brésil).
 
Cette approche est pluridisciplinaire tant en sciences (spéléologie, géomorphologie, géochimie, archéologie, hydrogéologie) qu’en techniques (exploration, techniques et matériel de désobstruction, plongée souterraine, travaux publics, etc.) et largement ouverte aux collaborations extérieures (France, Belgique, Italie, Portugal, Brésil).
 
Le CNEK a reçu en 2017 le prix Martel-de Joly de la Fédération Française de Spéléologie pour son travail de recherche sur la grotte des Petites-Dales.
 
== Principales activités du CNEK ==
1 842
modifications
Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Menu de navigation